Rechercher
  • LN

3 tips pour entretenir sa lumière intérieure


Merci à vous de soutenir ce petit blog par vos lectures, likes, partages de posts et abonnements.

Ça me fait chaud au cœur.


Je suis sur la fin d'un footing, accompagnée d'une amie. Nous ralentissons. Elle pointe son index vers le coucher de soleil. Je ne l'avais même pas remarqué. Je regarde, je trouve ça beau, mais rien ne s'anime dans mon corps, plus rien ne répond. Ce n'est plus comme avant. Quelque chose a changé. Une lumière s'est éteinte...


« Il est grand temps de rallumer les étoiles ».

Guillaume Apollinaire.


Nous vivons une période très particulière, non seulement du point de vue de l’actualité mais également sous l’angle énergétique. Beaucoup de choses bougent, beaucoup trop vite. Les cycles s’enchaînent au rythme des émotions en montagnes russes. Le sentiment d’être parfois dans une euphorie mais aussi un chaos intérieur. Le besoin de se replier, de se reconnecter à sa flamme intérieure avec l’impression de devoir fournir des efforts colossaux pour la maintenir vivace.


Dans un tel contexte, comment sublimer sa lumière intérieure ? Comment se (re)connecter à sa joie de vivre ? Comment ventiler une part d’insouciance dans sa vie ?


1. Renouer avec l’émerveillement :


Apnée


Métro, boulot, dodo. J’aime cette expression même si elle exclue les autres moyens de transport, car elle résume parfaitement le tunnel dans lequel nous pouvons nous enfermer nous-même. Notre regard reste scotché sur notre téléphone. Au mieux, il se perd dans le vide. De l’énergie pour aller d’un point A à un point B, mais c’est tout.


Respiration


Laissez vagabonder votre regard comme un.e enfant qui découvre le monde. Autorisez-vous à remarquer des détails jusque-là obscurcis par l’ombre du quotidien : un papillon qui se dépose sur une fleur, un rayon de soleil qui perce les nuages, le sourire d’une personne… (Ré)entrainez votre cerveau à s’émerveiller des petites choses de la vie lors d’un temps dédié sur votre journée : lors d’un trajet ou sur votre pause déjeuner par exemple.


2. Introduire une nouveauté dans son quotidien :


Apnée


La routine n’est pas forcément péjorative, elle peut être saine et porteuse d’un cadre sécurisant. Seulement si vous sentez qu’elle vous pèse au point de vous engluer dans des schémas répétitifs et une morosité, elle peut être remodelée pour réimpulser de l’énergie dans votre vie.


Respiration


Introduisez quelque chose de nouveau dans votre routine. Cela peut-être une activité simple : une petite marche tous les matins, boire un thé avec un.e ami.e, ou un rêve qui vous tient à cœur depuis des années : écrire un livre, s’inscrire à un cours de danse…


3. Propager son amour :


Apnée


Ne voir que le négatif, le mauvais côté de chaque personne qui nous entoure, se perdre dans des pensées noires… Et pourtant, de l’amour, on en a à revendre !


Respiration


Alors pourquoi ne pas le diffuser autour de soi. L’idée n’est pas de donner dans l’attente d’un retour, mais de donner parce que ça nous rend heureux (prouvé scientifiquement). On peut être attentioné.e envers l’autre de différentes façons : mettre un petit mot d’encouragement sur le bureau si il s’agit d’un.e collègue de travail par exemple, faire un compliment sincère, cuisiner un plat qu’il/elle aime… Rendre heureux, même si ce n’est que pour un moment, nous rend heureux.


Sentir sa flamme intérieure s’amenuir n’est pas anodin. Dans cette expérience, ne pas minimiser les ressentis associés. Des outils pour adoucir cette période peuvent être mis en place. Ne pas hésiter à se faire accompagner par un professionnel de la santé et/ou un thérapeute.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout