Rechercher
  • LN

Aller au bout d’un projet : 4 tips à mettre en œuvre

« J’ai beaucoup mieux à faire que m’inquiéter de l’avenir : j’ai à le préparer ».


Felix-Antoine Savard.



Dans notre précédent article, nous avons vu quels états d’esprit adopter pour aller au bout d’un projet. Voyons à présent quels outils mettre en œuvre pour concrétiser votre rêve. Une des clés ? Se construire un cadre qui répond à vos besoins.


1. Choisir son ou ses lieux de travail


Certaines personnes aiment travailler dans un seul lieu de travail, d’autres préfèrent la variété. Tout est possible dès l’instant où vous identifiez le cadre idéal pour vous stimuler au travail.


Si vous êtes plutôt sédentaire, préférez un endroit au calme avec une porte fermée. La symbolique de la porte fermée permet à votre cerveau de comprendre qu’il est temps de s’y mettre. Plutôt nomade ? Il existe plein de bibliothèques et de médiathèques où l’accès et la connexion wifi sont gratuites. Renseignez vous sur les possibilités dans votre ville. Vous pouvez également travailler au sein d’un café ou d’un co-working, moyennant une consommation ou un tarif à la journée ou à la demi-journée.


J’agis :


Pour connaître mes préférences, je fais des tests ! Je choisis dans un premier temps de varier les lieux et de me concentrer sur mes ressentis lorsque j’y suis : suis-je concentré.e ? Est-ce que je me sens bien ?


2. Instaurer un rituel


De la même façon qu’une porte fermée peut conditionner votre cerveau au travail, certains petits gestes tout simples peuvent amorcer votre créneau dédié à votre projet. Il peut s’agir de se préparer une boisson chaude, d’allumer une bougie, de mettre une playlist de musiques qui vous plaît. Il existe plein de playlist de musiques favorisant la concentration au travail sur toutes les plateformes dédiées.


J’agis :


J’identifie les petites choses qui me font du bien au quotidien ou quand j’ai un coup au moral et je les intègre avant ma plage de travail.


3. Profiter d’un cerveau collectif


Certaines personnes se stimulent en échangeant au sein d’un groupe de plusieurs personnes, d’autres avec une seule ou deux autres personnes. Tout dépend de votre fonctionnement. Certains peuvent être paralysé.es par l’abondance des échanges, d’autres stimulé.es. Le but étant de présenter votre projet à des personnes qui s’y connaissent ou pas et de brainstormer dessus : idées, propositions d’amélioration, nouvelles pistes à envisager…


J’agis :


Je prends un temps pour réfléchir à qui pourrait m’aider au sein de mes différentes sphères : familiale, professionnelle, amicale. Je n’hésite pas à demander leur avis, tout en restant conscient qu’il faudra faire un tri éclairé sur ces retours.


4. Maintenir sa motivation


On l’a vu dans le premier article, difficile de garder le cap. A certains moments, il est naturel que les doutes et les peurs peuvent prendre le dessus. Instaurer un système de récompense pour chaque grande étape franchie, peut-être une des solutions.


J’agis :


Comme pour le rituel, je choisis des bonheurs : une marche dans la nature, un verre avec un.e ami.e, une soirée sushis devant Netflix…


La vie n’est pas linéaire. Vous pouvez le faire et maintenir le cap ! Rappelez vous votre grand « pourquoi ». Pourquoi vous êtes-vous lancé dans ce projet ? Quelle est votre motivation profonde ? Souhaitez-vous inspirer, informer, faire bouger les choses… ?


Vous avez un projet et souhaitez être accompagné.e, lors d'une visio découverte gratuite de 45 minutes, nous pouvons échanger et je pourrais :


- être à l'écoute de votre besoin ;

- répondre à vos questions concernant le déroulement d'un accompagnement ;

- définir votre objectif ;

- discuter autour du ou des outils qui pourraient répondre à votre besoin.


Prise de RDV visio découverte gratuite

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout