Rechercher
  • LN

Mettre en place mon plan d'action

Dernière mise à jour : mars 1




Au sein du premier épisode de notre « plan de survie au confinement », nous avons abordé les outils permettant de nous éclairer sur la manière de définir son projet de vie.


Une fois ce projet de vie visualisé, rêvé, il est maintenant temps d’entrer en action !



« Ce n’est jamais l'action qui inquiète mais l'inaction ».

Michael Scofield à James Whistler. Prison Break.

1. Je définis mes objectifs


Restons sur notre exemple d’un projet de vie professionnel et prenons le cas d’une personne souhaitant entamer une reconversion professionnelle en tant que coach sportif.


Il s’agit de partir de zéro (+ 0 = la tête à toto) et de se demander : par quoi dois-je commencer ? Quelles sont les premières marches qui pourraient m’amener petit à petit à concrétiser mon projet professionnel ? L’idée étant d’y aller étape par étape.


Par exemple, mes premiers objectifs pourraient être :


- Me renseigner sur les formations existantes dans le domaine du coaching sportif ;

- Trouver un mentor dans le domaine du coaching sportif ;

- Créer mon blog sur la thématique du sport…


Points clés :


- Formaliser chacun de ses objectifs par un verbe à l’infinitif, afin d’impulser une dynamique motivante ;

- Adopter la politique du pas à pas (mollo on a dit) : un objectif doit rester réalisable au regard du moment où l’on se le fixe.


2. Je remets en perspective mes objectifs avec mes valeurs


… en prenant de la hauteur. Ces fameuses valeurs définies au sein de notre premier épisode. Elles sont notre socle ! Pour chaque objectif définis au sein de notre première étape, nous devons nous poser la question suivante : pourquoi ? Nous relions ainsi chacun de nos objectifs à nos valeurs fondamentales, notre carburant du matin, afin d’inscrire notre démarche au sein d’une cohérence globale, qui prend tout son sens.


Exemple :

3. Je décline chacun de mes objectifs en étapes


Nous arrivons à la concrétisation de nos objectifs, le fameux « Comment ? ». Pour vous la faire courte : Action soldiers !


Pour chacun de nos objectifs, nous devons nous demander : quelles actions concrètes dois-je mettre en œuvre, afin d’atteindre mon objectif ? Don’t forget, étape par étape.


Exemple :

4. J’étale mes échéances


Enfin, pour qu’une action soit bien menée, et sans se mettre non plus la pression, elle doit avoir une échéance qui a pour finalité de nous motiver (motivé(e), motivé(e), soyons motivé(e) !).


Exemple :

Points clés :


- Choisir une date précise afin d’éviter la procrastination (oui, oui, celle qui nous pousse à éviter soigneusement du regard la panière débordante de linge à repasser) ;

- Définir une date réaliste ;

- Si un objectif n’a pas pu être atteint dans les temps pour diverses raisons (un confinement impromptu par exemple 😊), ne pas se mettre la pression : redéfinir une date qui soit raisonnable et atteignable.


Ready ?


See you soon soldiers!



55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout