Rechercher
  • LN

Les familles d’âmes



Lorsque je fais le tour du lac à côté de chez moi, je croise régulièrement une dame qui lit tout en marchant. Je ne la connais pas et ne lui ai jamais parlé, mais c’est comme si, rien qu’en la croisant, elle m’impactait de façon sereine. Ou encore, ces personnes de mon entourage proche qui s’absentent quelques jours et qui me font sentir un vide à l’intérieur de moi, un creux dans le ventre. Mais aussi, ces personnes avec qui je pourrais parler des heures de tous les sujets en me foutant complètement de l’heure. Et enfin, ces personnes avec qui il n’est pas utile de parler pendant des heures. Le silence ou un regard suffisent à sublimer le moment.


Une suspension dans le temps, l’impression que plus rien n’existe autour, l’envie de soulever les montagnes à deux, de changer le monde, de planter des graines…


Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la spiritualité et que j’ai découvert les familles d’âmes, je me suis dit : « C’est quoi ce bazar. Je quitte l’armée avec une hiérarchie bien rodée pour retrouver une organisation similaire dans le monde de l’invisible. Ça continue ! ». Je vous avoue ne pas avoir d’avis sur le sujet des familles d’âmes. Je le trouve juste intéressant et je le prends comme une information à part entière.


1. Pour la petite histoire…


L’âme est ce qui justifie la vie. C’est plus qu’une partie de notre personne, c’est nous. Elle fait partie d’un tout où nous sommes tous reliés.


La notion de « familles d’âmes » a été présentée par la Canadienne Diane Leblanc, psycho-énergéticienne, formatrice et auteure. Il a été notamment repris par la suite par Marie Lise Labonté, psychothérapeute en Europe et aux États-Unis, auteure du livre « Les familles d’âmes ». L’idée, c’est que chacun de nous possède une âme qui appartient à l'une des 13 familles que constitue l'ensemble des êtres actuellement incarnés sur cette planète.


Nous pouvons faire partie de plusieurs familles d’âmes. En découvrant notre appartenance, nous pouvons mieux comprendre le sens de certains évènements de notre vie, notre fonctionnement, certaines de nos blessures ainsi que notre grand « pourquoi ».


Plusieurs formalisations de familles d’âmes existent. Nous retrouvons le plus souvent dans les écrits 13 familles d’âmes. Dans cet article, nous nous arrêterons à cinq grandes familles d’âmes.


2. Les 5 grandes familles d’âmes


· Les bâtisseurs


Profil :

Ce sont des personnes concrètes qui trouvent des solutions dans la matière. Elles sont travailleuses et s’épanouissent dans le succès et la réussite. Ce sont des êtres lumineux, solaires qui entraînent les autres.


Sphères :

Énergie de la terre, corps, matériel, concret.


Mission :

Rompre avec le passé, ouvrir la voie. Donner l’impulsion du mouvement pour initier un changement et bâtir un Nouveau Monde.


· Les artisans de la paix


Profil :

Les artisans de la paix sont des personnes généreuses, très empathiques, avec de grandes qualités d’écoute. Elles peuvent parfois s’oublier et faire passer les autres avant elles. Face à une situation complexe, elles peuvent se positionner en sauveur. Elles ont besoin de trouver un équilibre entre donner et recevoir.


Sphère :

Émotionnelle.


Mission :

Maintenir des relations harmonieuses entre les personnes.


· Les visionnaires


Profil :

Ce sont des personnes intellectuelles, qui ont un besoin intarissable d’apprendre, de comprendre, de transmettre leur vision aux autres, même si parfois, elles ont du mal à être écoutées.


Sphères :

Mentale, intellectuelle.


Mission :

Raisonner, penser, structurer et organiser.


· Les passeurs d’âmes


Profil :

Ces personnes peuvent avoir l’impression de venir d’une autre planète et de penser qu’elles sont sur Terre par erreur. Ce sont des êtres de lumière qui disposent d’une belle énergie de guérison. Ils peuvent avoir du mal à être incarnés pour offrir au monde ce qu’ils ont à donner.


Sphères :

Ils font le lien entre deux sphères : celle de la spiritualité et celle de la matière.


Mission :

Éveiller les consciences par des soins, de l’enseignement et/ou de l’accompagnement.


· Les sages


Profil :

Ces personnes sont minoritaires et ont déjà fait partie de toutes les autres familles d’âmes. Ce sont des êtres alignés, avec une grande ouverture d’esprit, qui lâchent prise facilement et font confiance à la vie.


Sphères :

Physique, émotionnelle, intellectuelle et spirituelle.


Mission :

Montrer le chemin de l’équilibre, contempler et rayonner l’amour inconditionnel.


Peut-être vous reconnaissez-vous dans plusieurs de ces familles d’âmes ? Comme je l’écris souvent, tout est nuances et mouvant. Nous sommes mille aspects, nous sommes complexes et nous évoluons. Et vous, avez-vous des ressentis de « déjà connus » avec d’autres personnes ? Avez-vous de belles histoires de familles d’âmes à raconter ? Pour en savoir plus : le livre « Les familles d’âme » de Marie Lise Labonté.

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout